Wall Street ouvre en légère hausse

lundi 31 octobre 2016 14h43
 

31 octobre (Reuters) - Wall Street a ouvert en très légère progression lundi, l'actualité fournie sur le front des fusions et acquisitions faisant un peu oublier la nervosité du marché à l'approche de l'élection présidentielle du 8 novembre.

L'indice Dow Jones gagne 3,78 points, soit 0,02%, à 18.164,34 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,14% à 2.129,35 points et le Nasdaq Composite prend 0,26% à 5.203,88 points.

Le marché avait cédé du terrain vendredi, au terme d'une séance volatile, après l'annonce de l'ouverture d'une enquête du FBI sur de nouveaux courriels de la candidate démocrate Hillary Clinton lorsqu'elle était secrétaire d'Etat.

Les investisseurs gardent aussi un oeil sur la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale, qui débute mardi. Aucune annonce majeure n'est toutefois attendue à une semaine de l'échéance électorale et une hausse de taux en décembre reste le scénario privilégié.

Ces anticipations ont été confortées par la statistique des revenus et dépenses des ménages de septembre, publiée avant l'ouverture, qui a montré une hausse de 0,5%, un peu plus forte qu'attendu, de la consommation le mois dernier, avec une remontée de l'inflation.

Le marché prendra également connaissance de l'indice PMI de Chicago à 13h45 GMT.

Les résultats des entreprises au troisième trimestre se poursuivent par ailleurs. A ce stade, près des trois quarts des composantes du S&P-500 qui ont publié ont dépassé les attentes de Wall Street et les bénéfices du troisième trimestre sont maintenant prévus globalement en hausse de 3% selon les données de Thomson Reuters I/B/E/S, alors qu'une baisse de 0,5% était anticipée au début octobre.

Les fusions-acquisitions animent logiquement le marché. Baker Hughes gagne près de 3% après l'annonce par le conglomérat General Electric (+0,51%) de la fusion de ses activités dans le pétrole et le gaz avec le numéro trois mondial des services au secteur..

L'opérateur de télécommunications CenturyLink chute en revanche de près de 9% à la suite de l'annonce de l'acquisition de Level 3 (+4%) pour 24 milliards de dollars.   Suite...