GE va fusionner sa division pétrole-gaz avec Baker Hughes

lundi 31 octobre 2016 11h19
 

31 octobre (Reuters) - General Electric a annoncé lundi son intention de fusionner ses activités dans le pétrole et le gaz avec le numéro trois mondial des services au secteur de l'énergie, Baker Hughes, misant ainsi sur une reprise des cours du pétrole.

GE détiendra 62,5% du nouvel ensemble, qui réalisera un chiffre d'affaires total de 32 milliards de dollars (29,2 milliards d'euros), le solde étant aux mains des actionnaires actuels de Baker Hughes.

Ces derniers recevront un dividende exceptionnels de 17,50 dollars par action à l'issue de l'opération.

Baker Hughes avait vu en mai son projet de fusion avec son rival Halliburton bloqué par les autorités de la concurrence.

(Ankit Ajmera à Bangalore; Marc Angrand pour le service français)