L'allemand Merck explore la cession de ses biosimilaires-sources

samedi 29 octobre 2016 00h45
 

28 octobre (Reuters) - Le groupe chimique et pharmaceutique allemand Merck explore la possibilité de céder sa filiale de produits biosimilaires, apprend-on vendredi de sources proches du dossier, dans un contexte de vive concurrence dans le secteur, notamment de la part d'acteurs de plus grande taille.

Merck a f ait appel à JPMorgan Chase pour sonder les acheteurs potentiels de ce type d'activité, ont précisé les sources, qui ajoutent que rien ne garantit que les discussions déboucheront sur un accord.

L'activité dans la biosimilaires de Merck pourrait valoir jusqu'à un milliard de dollars en raison de son important potentiel de ventes à long terme, ajoute-t-on.

Merck KGaA, qui n'est pas filiale du groupe pharmaceutique américain Merck & Co, a refusé de commenter. (Carl O'Donnell zet Greg Roumeliotis, Juliette Rouillon pour le service français)