Le bijoutier Thom Europe songe à une vente ou à une IPO-sources

vendredi 28 octobre 2016 16h36
 

LONDRES, 28 octobre (Reuters) - Les propriétaires de Thom Europe envisagent une cession du groupe ou une introduction en Bourse (IPO) à Paris et interrogent des banques pour les conseiller, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

Thom Europe, majoritairement détenu par les fonds d'investissement Bridgepoint et Apax, est un des leaders de la vente de bijoux à petits prix en Europe avec près de 1.000 boutiques, des sites de commerce en ligne et en effectif de plus de 5.000 salariés.

Le processus ("dual track") consistant à poursuivre deux options - cession ou mise en Bourse - devrait être lancé au début de 2017, ont indiqué ces sources.

Née en 2010 de la fusion des enseignes Histoire d'Or et Marc Orian, le groupe a racheté l'allemand Oro Vivo cette année et vient d'acquérir l'italien Stroili.

Il anticipe un chiffre d'affaires annuel de plus de 620 millions d'euros.

L'entreprise devrait susciter l'intérêt d'autres fonds ou bien d'investisseurs asiatiques, ont ajouté les sources.

Thom Europe et Apax n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour commenter ces informations tandis que Bridgepoint s'est refusé à toute déclaration.

Altamir et Qualium, autres actionnaires du groupe, n'étaient pas non plus joignables dans l'immédiat.

Malgré un important réseau de boutiques, Thom ne figure pas dans les 10 premiers bijoutiers d'Europe occidentale par ses ventes au détail, selon Euromonitor International.   Suite...