LEAD 1-AB InBev abaisse ses prévisions, le marché brésilien à la peine

vendredi 28 octobre 2016 10h13
 

(Répétition avec cours)

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES, 28 octobre (Reuters) - Anheuser-Busch InBev , le premier brasseur mondial, a abaissé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires vendredi après un quatrième trimestre consécutif de baisse des ventes au Brésil, son deuxième marché.

Le propriétaire, entre autres, des marques Budweiser, Corona et Stella Artois, qui vient de boucler le rachat de son concurrent SABMiller pour 79 milliards de livres sterling (88 milliards d'euros), a vu ses ventes en volumes au Brésil chuter de 4,1% sur la période juillet-septembre, ce qui porte à 6,4% leur baisse depuis le début de l'année sur ce marché dont il détient les deux tiers.

"La plupart de nos marchés ont enregistré des résultats solides. Mais ces résultats ont subi l'impact défavorable d'un trimestre très faible au Brésil", a dit le directeur financier, Felipe Dutra, lors d'une téléconférence.

AB InBev ne croit désormais plus possible de maintenir ses ventes au Brésil sur l'ensemble de cette année et il a revu en baisse sa prévision globale de chiffre d'affaires par hectolitre vendu.

"Vu la faible performance au Brésil, nous prévoyons désormais une croissance au rythme de l'inflation", a-t-il expliqué à propos du chiffre d'affaires par hectolitre, alors qu'il tablait auparavant sur une croissance supérieure à la hausse des prix.

Le groupe précise que ses résultats sur le marché brésilien, qui subit une lourde récession, souffrent à la fois d'une dégradation générale de la consommation, d'une comparaison avec des résultats 2015 désavantageuse et d'effets de change défavorables.

Au total, la période juillet-septembre se solde par un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en baisse de 2% à 4,03 milliards de dollars (3,70 milliards d'euros) alors que le consensus Reuters le donnait à 4,43 milliards.   Suite...