La Bourse de Paris-Les valeurs à suivre vendredi (actualisé)

vendredi 28 octobre 2016 08h30
 

(Actualisé avec publications du matin)
    * Variation des futures sur indice CAC 40 <0#FCE:>
    * Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    Paris, 28 octobre (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi
à la Bourse de Paris, attendue sans grand changement à
l'ouverture avec une nouvelle salve de publications de résultats
d'entreprises, dans l'attente, à 14h30, de la première
estimation du PIB américain au troisième trimestre.
    A 8h28, le contrat à terme sur l'indice CAC 40
  cède 0,06%.

    * BNP PARIBAS a fortement renforcé ses fonds
propres au troisième trimestre, période durant laquelle une
performance solide dans la banque d'investissement, à l'instar
de ses rivales étrangères, a contribué à générer des profits
meilleurs que prévu. Le résultat net ressort de 1,886 milliard
d'euros (+3,3%). 
    
    * AMUNDI a enregistré une collecte nette de 39,1
milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, en
repli de 40% par rapport à l'an dernier sur la même période, et
confirme l'ensemble de ses objectifs financiers. 
    
    * SANOFI a relevé ses prévisions 2016 en publiant
des résultats en amélioration au troisième trimestre, la filiale
américaine Genzyme et les vaccins ayant soutenu le groupe
pharmaceutique dont l'activité diabète pâtit toujours de la
diminution des ventes du Lantus aux Etats-Unis. 
    
    * TOTAL a annoncé des résultats trimestriels
supérieurs aux attentes grâce à la hausse de sa production tirée
par ses nouveaux projets et des réductions de coûts, malgré la
chute de 27% de ses marges de raffinage et le bas niveau des
cours du brut. Le résultat net ajusté trimestriel a baissé de
25% à 2,1 milliards de dollars (consensus 1,88 milliard).
    
    
    * SAINT-GOBAIN a confirmé ses objectifs annuels en
publiant jeudi un chiffre d'affaires en amélioration au
troisième trimestre grâce à la reprise des volumes en Europe et
la poursuite d'une croissance soutenue dans les pays émergents.
 
    
    * TF1 a vu ses recettes publicitaires reculer au
troisième trimestre mais a déclaré que l'ensemble de son
exercice 2016 devrait être conforme aux attentes. Le groupe va
mettre en place en 2017 un plan pour dégager 25 à 30 millions
d'euros d'économies. 
        
    * GEMALTO a confirmé vendredi sa prévision de marge
pour cette année mais a réduit son objectif de résultat
opérationnel pour 2017 à 500-520 millions d'euros (contre 660
millions) en raison notamment des conditions difficiles pour ses
activités dans le mobile. 
    
    * AXA - L'agence de notation Standard & Poor's a
relevé la note de crédit du groupe d'assurance à 'AA-' (contre
'A+'), assortie d'une perspective stable, au vu d'une
amélioration de son profil de risque et d'un renforcement de sa
solvabilité financière. 
    
    * AREVA anticipe désormais pour 2016 un cash-flow
net des activités compris entre -0,9 milliard et -0,6 milliard
d'euros, contre une fourchette initiale de -2,0 milliards/-1,5
milliard, grâce à l'avancement de l'amélioration de ses
performances et du décalage de dépenses anticipées cette année.
 
    
    * EUTELSAT a annoncé 385 millions d'euros de
chiffres d'affaires (0,7% en organique) au premier trimestre de
son exercice 2016-2017 à la faveur de la croissance de ses
services à valeur ajoutée comme l'internet haut débit. Le groupe
confirme ses objectifs pour trois ans. 
    
    * SES a dit s'attendre à ce que son chiffre
d'affaires annuel ressorte "probablement en dessous" du bas de
la fourchette de prévision mais atteigne cependant au moins 1,96
milliards d'euros. 
    
    * REXEL a vu sa marge d'Ebita ajusté baisser de 51
points de base au troisième trimestre, à 4,0%, reflet de la
baisse des ventes (-4,3% en données organiques) dans un
environnement toujours difficile, et pense atteindre seulement
le bas des fourchettes de ses objectifs 2016 (baisse organique
des ventes d'au maximum 3% en comparables à jours constants et
marge d'Ebita ajusté d'au moins 4,1%). 
        
    * CFAO a annoncé une baisse de son chiffre
d'affaires au troisième trimestre sous l'effet conjugué d'une
aggravation du contexte économique dans les pays producteurs de
pétrole et du ralentissement de la croissance dans les autres
marchés subsahariens. 
        
    * ALTEN vise une accélération de sa croissance
organique à plus de 5,5% en 2016 grâce à une amélioration
générale de l'environnement économique. Le chiffre d'affaires du
troisième trimestre atteint 424,1 millions d'euros (+6,8% en
organique). 
    
    * MAUREL & PROM a enregistré une hausse de 10% de
son chiffre d'affaires consolidé sur neuf mois, à 226 millions
d'euros. 
    
    * IMERYS a amélioré de 8,0% son résultat
opérationnel courant sur neuf mois malgré un environnement de
marché "contrasté" et a confirmé viser une croissance de son
résultat courant net en 2016. (Le communiqué : bit.ly/2dMfdEO)
 
    
    * ELIS s'attend désormais à une baisse de 30 à 60
points de base de son taux de marge d'Ebitda en France (au lieu
de -30 pdb auparavant) en fonction de l'activité de l'hôtellerie
à Paris au quatrième trimestre, mais confirme voir une
amélioration en Europe et en Amérique latine. (Le communiqué : bit.ly/2eW3CPs)
    
    * AXWAY affiche une croissance organique de 7,6% au
troisième trimestre, à 71,9 millions d'euros, grâce à un rythme
de 15,2% dans les licences, notamment en Amérique, et malgré un
très net recul en France. Sur neuf mois, la croissance organique
ressort à 6,3%. (Le communiqué : bit.ly/2e1fJNo)
 
        

 (Dominique Rodriguez)