Statoil sous le consensus, les investissements encore réduits

jeudi 27 octobre 2016 07h58
 

OSLO, 27 octobre (Reuters) - Le groupe norvégien Statoil a annoncé jeudi une nouvelle réduction de ses dépenses d'investissement cette année après un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, conséquence d'une production plus faible que prévu et de la faiblesse persistante des cours du pétrole.

Comme d'autres compagnies pétrolières, Statoil a coupé dans ses investissements, ses effectifs et ses projets face à la chute de 56% du prix du baril depuis la mi-2014.

Jeudi, il a expliqué que ses dépenses d'investissement 2016 seraient limitées à 11 milliards de dollars (10,1 milliards d'euros) contre 12 milliards prévu auparavant, et ses dépenses d'exploration à 1,5 milliard contre 1,8 milliard.

Ces budgets avaient déjà été réduits en juillet, alors qu'ils étaient initialement prévu à 13 milliards et deux milliards respectivement.

"Les résultats financiers ont été affectés par les prix bas du pétrole et du gaz, d'importantes opérations de maintenance et une augmentation des dépenses d'exploration par rapport aux périodes précédentes", a déclaré le directeur général, Eldar Saetre, dans un communiqué.

Au troisième trimestre, le bénéfice d'exploitation ajusté a reculé à 636 millions de dollars, contre 2,0 milliards un an plus tôt et alors que les analystes financiers prévoyaient en moyenne 950 millions.

Les trois grandes divisions du groupe ont raté le consensus.

(Gwladys Fouche; Marc Angrand pour le service français)