Vente de la part de Moscou dans VTB peut-être après 2017-presse

mercredi 26 octobre 2016 21h16
 

MOSCOU, 26 octobre (Reuters) - Le secrétaire d'Etat aux Finances russe a déclaré mercredi que la participation de 10,9% de l'Etat dans la banque VTB pourrait être vendue après 2017, rapporte l'agence Interfax.

Alexeï Moïsseiev a précisé que la participation était estimée à 103 milliards de roubles (1,5 milliard d'euros) et que la vente risquait d'être repoussée en raison des sanctions occidentales pesant sur la deuxième banque russe.

La Russie, qui a besoin de fonds du fait de la chute des cours pétroliers et des sanctions occidentales imposées en raison de son rôle joué dans la crise ukrainienne, a lancé un plan de privatisation qui, selon le ministère des Finances, devait rapporter l'an prochain 130 milliards de roubles par la vente des participations dans VTB et dans l'armateur Sovcomflot.

Alexeï Oulioukaiev, le ministre de l'Economie, a affirmé ce mois-ci que Moscou pourrait lever de 200 à 300 milliards de roubles par an par la cession de parts de l'Etat dans des entreprises publiques.

Moïsseiev a dit mardi que le ministère réviserait son estimation du produit des privatisations dans le budget 2017-2019 et que la nouvelle valeur représentera deux fois et demi à peu près l'estimation initiale.

Il a ajouté que le ministère avait proposé une nouvelle série de cessions de parts dans des sociétés telles que celle des chemins de fer nationaux (RZhD), l'opérateur d'oléoducs et de gazoducs Transneft et l'opérateur télécoms Rostelecom.

(Lidia Kelly et Daria Korsounskaia, Wilfrid Exbrayat pour le service français)