EDF-Pas de dispense à l'obligation de revente d'électricité

mardi 25 octobre 2016 16h43
 

PARIS, 25 octobre (Reuters) - EDF ne sera pas temporairement dispensé de revendre une partie de son électricité nucléaire à ses concurrents, comme l'énergéticien en avait fait la demande, lit-on mardi dans le quotidien le Figaro, qui reprend une déclaration à l'AFP du ministère de l'Environnement et de l'Energie.

Pour éviter des effets spéculatifs sur le marché de gros de l'électricité en raison de l'indisponibilité de plusieurs de ses réacteurs nucléaires, EDF avait demandé vendredi au gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pouvant aller jusqu'à la suspension de son obligation de revendre jusqu'à un quart de son électricité nucléaire à ses concurrents.

Cette obligation s'inscrit dans le cadre du mécanisme d'Accès régulé à l'électricité nucléaire historique (Arenh).

Un porte-parole du ministère de l'Environnement a confirmé le rejet de la demande d'EDF sur la suspension l'Arenh.

"Le gouvernement ne prévoit pas de suspendre l'Arenh au regard des circonstances actuelles", a indiqué le ministère dans une déclaration écrite transmise à l'AFP.

EDF n'a en revanche fait aucun commentaire sur le sujet. (Jean-Michel Bélot et Bate Felix, édité par Matthieu Protard)