GB-Feu vert à une troisième piste pour l'aéroport d'Heathrow

mardi 25 octobre 2016 12h44
 

LONDRES, 25 octobre (Reuters) - Le gouvernement britannique a annoncé mardi son accord à la construction d'une nouvelle piste sur l'aéroport d'Heathrow, près de Londres, un projet estimé à près de 20 milliards d'euros censé mettre fin à un débat ouvert depuis 25 ans.

Londres trouve ainsi dans ce dossier l'occasion d'afficher sa volonté de soutenir le développement de l'économie britannique tout en négociant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

La Première ministre, Theresa May, et plusieurs membres du gouvernement devaient trancher entre la construction d'une nouvelle piste à Heathrow, à l'ouest de Londres, l'allongement de l'une des deux pistes existantes ou la construction d'une nouvelle piste à Gatwick, au sud de la métropole.

Le ministère des Transports a précisé qu'il allait proposer la mise en oeuvre de règles contraignantes en matière de nuisances sonores, censées apaiser les craintes des riverains de l'aéroport.

Avant que la construction de la nouvelle piste puisse débuter, le projet devrait faire l'objet de plusieurs recours administratifs et juridiques et être soumis aux députés, d'ici un an environ. La nouvelle piste ne devrait donc être opérationnelle qu'en 2025 au plus tôt.

"Le projet choisi par le gouvernement fera l'objet d'une consultation publique étendue et équitable", a déclaré le ministre des Transports, Chris Grayling, dans un communiqué.

(Kylie MacLellan et William James; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)