Abengoa se rapproche d'un accord avec ses créanciers-source

mardi 25 octobre 2016 12h07
 

MADRID, 25 octobre (Reuters) - Le producteur espagnol d'énergies renouvelables Abengoa est en passe de réunir l'accord de 75% de ses créanciers au projet de restructuration qui lui permettrait d'éviter de donner son nom à la plus grosse faillite de l'histoire de l'Espagne, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

Le groupe de Séville, surendetté après une phase d'expansion de dix ans, négocie avec ses créanciers depuis novembre dernier, avec pour objectif de réduire son endettement de plus de neuf milliards d'euros.

Abengoa ne devrait pas publier des résultats sur le niveau d'acceptation du projet par les créanciers avant la fin de la journée, ce mardi étant la date limite qu'il leur a fixée pour prendre une décision, a expliqué la source.

"Sur la base du niveau initial de soutien, la société est en bonne voie (pour réunir les 75% nécessaires)", a ajouté cette personne.

Si Abengoa a lui-même fixé la date limite au 25 octobre, la justice lui a en fait donné jusqu'à vendredi pour réunir les soutiens nécessaires au sein de ses créanciers au plan de restructuration présenté en août.

Parmi les grands créanciers de l'entreprise figurent les banques espagnoles Santander et Caixabank, des étrangères comme HSBC et Crédit agricole, ainsi que des fonds spécialisés dans la dette d'entreprises en difficulté tels qu'Elliott Management et KKR Credit.

Le projet prévoit la conversion de 70% de l'encours actuel de dettes en actions et le refinancement du solde sur six ans en échange de 40% de l'entreprise après restructuration. (Jose Elías Rodríguez; Marc Angrand pour le service français)