LEAD 2-Monte dei Paschi espère assurer son renflouement avant Noël

mardi 25 octobre 2016 18h21
 

(Actualisé avec citations, contexte, cours de clôture)

par Silvia Aloisi et Paola Arosio

MILAN, 25 octobre (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di Siena a annoncé mardi un plan de redressement incluant la suppression d'un poste sur dix, la fermeture de centaines d'agences et d'importantes cessions d'actifs pour tenter d'assurer le succès d'une augmentation de capital de cinq milliards d'euros, dont l'enjeu dépasse son seul avenir et pourrait affecter l'ensemble du secteur bancaire italien.

Le plan présenté par l'administrateur délégué Marco Morelli prévoit à la fois une conversion de dettes en actions et une augmentation de capital qui pourrait être lancée immédiatement après le référendum constitutionnel italien du 4 décembre.

Elaboré avec le concours des banques Mediobanca et JPMorgan, le plan inclut également le transfert de 28 milliards d'euros de créances à un véhicule ad hoc, à un prix inférieur à leur valeur comptable.

"Idéalement, l'augmentation de capital devrait débuter dans les sept ou huit premiers jours de décembre, en fonction des conditions de marché", a dit Marco Morelli.

La remise sur pied de Monte dei Paschi est le premier objectif du gouvernement italien soucieux d'assainir un secteur bancaire qui ploie sous 360 milliards d'euros de créances douteuses et irrécouvrables.

Si la troisième banque italienne parvient à lancer son augmentation de capital avant la trêve des fêtes de fin d'année, elle pourra disposer d'un avantage sur les autres banques européennes susceptibles de solliciter les investisseurs, comme sa compatriote UniCredit ou l'allemande Deutsche Bank .

Monte dei Paschi, qui avait donné les grandes lignes de son plan de renflouement fin juillet, après avoir été lanterne rouge des tests de résistance européens, a eu bien du mal à faire accepter aux investisseurs une troisième recapitalisation en trois ans.   Suite...