BOURSE -Safran pénalisé par la baisse des services pour moteurs civils

mardi 25 octobre 2016 09h34
 

PARIS, 25 octobre (Reuters) - Safran accuse la plus forte baisse du CAC 40 mardi matin, le recul du chiffre d'affaires des services pour moteurs civils décevant un marché habitué aux solides performances du groupe.

L'équipementier pour l'aérospatiale et la défense perd 2,09% à 62,73 euros vers 9h20, donnant un recul de 0,9% depuis le début de l'année.

Au troisième trimestre, Safran a accusé un recul de 1,6% de son activité de services pour moteurs civils, provoqué par une baisse dans la maintenance, réparation et révision (MRO), avec en particulier une chute de l'ordre de 15% dans le support aux turbines d'hélicoptères.

"Nous n'avions jamais connu cette situation auparavant", souligne dans une note Sandy Morris, analyste chez Jefferies. "En un sens, l'aura d'invincibilité qui a entouré Safran a pâli. Cela signifie que la transition du CFM56 vers le LEAP n'est pas absolument fluide financièrement, mais cela nous semble logique".

Le LEAP est destiné aux versions remotorisées de l'A320 d'Airbus (A320neo) et du 737 de Boeing (737 MAX) ainsi qu'au futur monocouloir du chinois Comac, le C919.

Au total, Safran a accusé une baisse de 4,1% de son chiffre d'affaires à 3,517 milliards d'euros au troisième trimestre (-0,8% en données organiques), à comparer à un consensus de 4,096 milliards, selon le consensus réalisé par Inquiry Financial pour Reuters. (Cyril Altmeyer, édité par Julien Ponthus)