Sequana-Pas d'embellie attendue d'ici fin 2016, le Brexit pèse

mardi 25 octobre 2016 08h01
 

PARIS, 25 octobre (Reuters) - Sequana a annoncé mardi qu'il n'attendait pas d'amélioration d'ici la fin de l'année d'une conjoncture difficile pour le groupe papetier, notamment au Royaume-Uni où l'incertitude liée à la décision du pays de sortir de l'Union européenne pèse sur l'activité.

"Sequana n'attend pas lors du quatrième trimestre une amélioration de la tendance constatée au troisième trimestre", écrit le groupe dans un communiqué.

Il estime aussi que sa division Sécurité "continuera de souffrir des surcapacités actuelles du marché".

Dans ce contexte, Sequana a annoncé qu'il devrait publier pour l'année 2016 un excédent brut d'exploitation (EBE) inférieur à celui de 2015. Le ratio dette nette sur EBE devrait s'établir entre 3 et 3,5.

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires publié atteint 694 millions d'euros, contre 801 millions durant la même période en 2015. L'excédent brut d'exploitation a reculé à 22 millions d'euros (contre 25 millions).

"Durant l'été, période traditionnelle de ralentissement de la demande en papiers d'impression, les ventes de Sequana ont été affectées par la baisse plus importante qu'anticipé des volumes en distribution et en production", rapporte le groupe.

Il précise que "cette situation s'est poursuivie en septembre, mois qui marque en principe la reprise de l'activité".

En outre "la faiblesse persistante du carnet de commandes en papier fiduciaire a par ailleurs continué de peser sur le chiffre d'affaires de la division Sécurité".

Le communiqué :

bit.ly/2dED8pl (Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez)