Boeing développe le SAV pour augmenter ses marges

lundi 24 octobre 2016 11h58
 

PHOENIX, Arizona, 24 octobre (Reuters) - Soucieux d'augmenter ses marges, Boeing veut développer sa présence dans les pièces détachées et les services, un marché évalué à 62 milliards de dollars (57 milliards d'euros) annuellement.

Confronté à un ralentissement de la demande d'avions ces 18 derniers mois, Boeing a décidé de porter tous ses efforts dans le service après vente (SAV) afin de réaliser d'ici 2020 son ambitieux objectif de doubler ses marges pour les porter aux alentours de 15%.

Le SAV dégage habituellement des marges de 20% voire plus et Airbus creuse également cette voie.

L'avionneur a dit à Reuters qu'il avait augmenté ses stocks de pièces détachées de par le monde de 35.000 pièces au cours des 12 derniers mois et qu'il avait réduit les prix de 24.000 pièces.

Ce faisant il se met directement en concurrence avec bon nombre de ses principaux fournisseurs, tels Honeywell International, United Technologies et Rockwell Collins, et avec les opérations de maintenance de compagnies aériennes comme Delta Air Lines et Lufthansa .

Des experts pensent que Boeing veut tripler son chiffre d'affaires SAV à 50 milliards de dollars dans les 10 ans à venir.

L'avionneur compte à présent 60 clients dans ce segment et 2.200 avions et la croissance de ses ventes dépasse celle de 4,5% de l'ensemble du SAV, a dit à Reuters Dennis Floyd, vice-président de la stratégie services et développement. (Alwyn Scott, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)