Des ados syriens exploités par Marks & Spencer et Asos en Turquie

lundi 24 octobre 2016 10h12
 

LONDRES, 24 octobre (Reuters) - Des adolescents syriens réfugiés en Turquie ont travaillé dans des usines textiles fabriquant des vêtements pour les sociétés britanniques Marks & Spencer et Asos, rapporte lundi la BBC.

Ce documentaire qui doit être diffusé lundi soir révèle que des Syriens âgés de 15 ans travaillent des journées entières pour des salaires dérisoires, confectionnant ou repassant des vêtements livrés acheminés en Grande-Bretagne.

Certains réfugiés travaillaient jusqu'à 12 heures par jour sur un site de production de jeans pour les marques Zara, propriété de l'espagnol Inditex, et Mango, utilisant des produits chimiques sans protection adéquate, expliquent le reportage.

Un représentant de Marks & Spencer a fait part de sa stupéfaction, assurant que les recherches menées par le distributeur britannique n'avaient pas mis en lumière la présence de travailleurs syriens dans les usines des sous-traitants du groupe. "Nous sommes déçus par ces révélations qui sont graves et inacceptables."

Chez ASOS, une porte-parole a refusé de commenter les informations avant de voir le reportage. (Helen Reid, Nicolas Delame pour le service français)