Berlin retire l'autorisation à l'OPA chinoise sur Aixtron

lundi 24 octobre 2016 08h42
 

FRANCFORT, 24 octobre (Reuters) - Le gouvernement allemand a retiré son autorisation au rachat de l'équipementier des semiconducteurs Aixtron par le chinoise Fujian Grand Chip Investment Fund (FGC) pour 670 millions d'euros.

Aixtron a dit lundi que le ministère de l'Economie avait retiré une autorisation accordée le 8 septembre et décidé de réexaminer l'opération.

L'offre de FGC s'est achevée vendredi, avec des promesses de vente représentant 65% du capital, suffisantes en principe pour poursuivre l'OPA.

L'action Aixtron est indiquée en baisse de 6% en avant-Bourse, selon le courtier Lang & Schwarz.

Le ministère de l'Economie n'était pas disponible dans l'immédiat.

Le rachat de sociétés technologiques par des sociétés chinoises est un sujet sensible en Allemagne.

La question prend d'autant plus d'importance que le groupe chinois d'électroménager Midea est en train de racheter le constructeur de robots industriels Kuka et que le fondeur chinois Sanan Optoelectronics a dit lundi être en contact avec le spécialiste allemand de l'éclairage Osram, la presse allemande prêtant au premier l'intention d'acheter le second. (Maria Sheahan, avec Gernot Heller, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)