LEAD 2-AT&T crée un géant télécoms-médias en rachetant Time Warner

dimanche 23 octobre 2016 04h42
 

(Actualisé avec déclarations du DG d'AT&T, financement, résultats)

par Greg Roumeliotis et Jessica Toonkel

NEW YORK, 23 octobre (Reuters) - AT&T a annoncé samedi le rachat de Time Warner pour 85,4 milliards de dollars (78,5 milliards d'euros), un pari osé de la part de l'opérateur télécoms américain pour mettre la main sur des contenus d'information et de divertissement destinés à attirer les abonnés sur son réseau mobile.

Il s'agit de la plus importante fusion de l'année dans le monde. Elle devrait être observée à la loupe par les autorités de la concurrence mais aussi par les investisseurs en raison de son coût.

Les actionnaires de Time Warner, dont le portefeuille d'activités inclut entre autres les chaînes de télévision HBO et CNN et le studio de cinéma Warner Bros, recevront 107,50 dollars par action, moitié en numéraire, moitié en actions AT&T.

Les deux groupes espèrent conclure la transaction avant la fin de 2017.

La concentration à l'oeuvre dans les télécoms et les médias suscite des inquiétudes politiques aux Etats-Unis et des voix de parlementaires se sont déjà élevées pour réclamer un examen attentif de la fusion entre AT&T et Time Warner.

Donald Trump, qui se plaint d'une couverture médiatique hostile à son encontre, notamment de CNN, a déclaré samedi lors d'un rassemblement électoral qu'il bloquerait cette opération s'il est élu président des Etats-Unis le 8 novembre. "C'est trop de pouvoir concentré dans les mains de trop peu de gens", a dit le candidat républicain.

Il n'a pas été possible dans l'immédiat d'obtenir de réaction de la part de sa rivale démocrate Hillary Clinton.   Suite...