LEAD 3-Au moins 70 morts dans un accident de train au Cameroun

samedi 22 octobre 2016 17h40
 

(Nouveau bilan, déclaration du président camerounais)

par Sylvain Andzongo

ESEKA, Cameroun, 22 octobre (Reuters) - Au moins 70 personnes sont mortes et 600 autres ont été blessées vendredi dans le déraillement d'un train bondé assurant la liaison entre les deux plus grandes villes du Cameroun, a déclaré samedi le président camerounais, Paul Biya.

Le train de la compagnie Camrail, dont l'actionnaire principal est le groupe Bolloré, était parti de la capitale Yaoundé pour rejoindre le port de Douala. L'accident s'est produit vendredi vers 11h00 (10h00 GMT) près de la gare d'Eseka, à environ 120 km à l'ouest de Yaoundé.

Un ressortissant français figure au nombre des victimes, a fait savoir samedi le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, dans un communiqué.

"Mes sincères condoléances aux familles endeuillées suite au déraillement du train de la compagnie Camrail à Eseka. Au moins 70 passagers ont péri et 600 ont été blessées dans l'accident", a écrit sur sa page Facebook le président Paul Biya, qui est en déplacement à l'étranger.

"J'ai demandé au gouvernement de fournir une aide totale pour les survivants, tandis que les enquêtes seront faites pour déterminer la cause du déraillement", a-t-il ajouté.

Selon des témoins, dont un journaliste de Reuters qui avait pris place en tête de train, huit wagons supplémentaires avaient été ajoutés au départ du train, qui comptait normalement neuf voitures, afin d'embarquer des passagers en plus. On ignore si les deux évènements sont liés.

Dans un communiqué, Camrail dit coopérer avec les autorités camerounaises pour s'assurer que les blessés seront pris en charge et les familles des victimes soutenues.   Suite...