Crédit Mutuel-Les fédérations d'Arkéa votent pour l'autonomie

vendredi 21 octobre 2016 21h11
 

par Julien Ponthus

PARIS, 21 octobre (Reuters) - Le Crédit mutuel Arkea a annoncé vendredi que ses trois fédérations régionales avaient voté en faveur d'une résolution demandant la mise en place d'un organe central distinct et indépendant de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel.

"Sur 333 suffrages exprimés, 96,4% se sont prononcés pour aboutir à la reconnaissance d'un organe central propre au Crédit Mutuel Arkéa", rapporte le mutualiste dans un communiqué où il précise que le scrutin s'est déroulé à bulletin secret.

Ce vote intervient alors que la Banque de France et le gouvernement ont interpellé la direction d'Arkéa sur les conséquences potentiellement néfastes que pourrait avoir, selon eux, son projet d'autonomie.

"Le vote de nos Caisses locales - qui sont les seules propriétaires du groupe - conforte sans équivoque la position que nous défendons depuis des mois, à savoir la reconnaissance, par la voie législative, du statut d'organe central pour le Crédit Mutuel Arkéa d'une part et le CM11-CIC d'autre part", a estimé le président d'Arkéa Jean-Pierre Denis.

S'ils partagent actuellement la marque Crédit mutuel, Crédit mutuel Arkéa et CM11-CIC, qui regroupe 11 des 18 fédérations régionales du groupe bancaire mutualiste, n'en sont pas moins rivaux sur des métiers, comme par exemple la banque en ligne.

Arkéa, basé à Brest, s'est engagé dans un long et acrimonieux conflit juridique avec la confédération qu'elle accuse d'être controlée par le CM11-CIC, dont le siège est basé à Strasbourg.

Le contentieux semble pour l'heure sans issue car les deux parties ne semblent pas prêtes à engager de négociations et seule une loi pourrait changer la gouvernance du mutualiste, ce qui n'est pas non plus d'actualité. (Edité par Matthieu Protard)