27 octobre 2016 / 08:17 / il y a 10 mois

Zone euro/Indicateurs-La croissance du crédit stable en septembre

FRANCFORT/LONDRES/BRUXELLES, octobre (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés depuis le début du mois:

* CROISSANCE INCHANGÉE DU CRÉDIT AU PRIVÉ EN SEPTEMBRE

27 octobre - La croissance du crédit aux entreprises et aux ménages dans la zone euro est restée stable en septembre et celle de la masse monétaire M3, considérée comme un indicateur avancé de l'activité économique, a légèrement ralenti, montrent les statistiques publiées jeudi par la Banque centrale européenne (BCE).

Le crédit aux entreprises a augmenté de 1,9% sur un an et le crédit aux ménages de 1,8%, deux chiffres inchangés par rapport à ceux enregistrés en août.

La croissance en rythme annuel de la masse monétaire M3 est parallèlement revenue à 5% alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 5,1%, comme en août.

* LA CONFIANCE DU CONSOMMATEUR S'AMÉLIORE UN PEU

21 octobre - Le moral du consommateur dans la zone euro s'est améliorée en octobre, l'indice de confiance calculé par la Commission européenne remontant à -8,0 en première estimation après -8,2 en septembre.

Ce chiffre correspond à la moyenne des estimations des 35 économistes interrogés par Reuters, qui s'échelonnaient de -8,6 à -7,0.

L'indice de confiance pour l'ensemble de l'Union européenne a au contraire reculé de 0,1 point à -6,5.

* INFLATION CONFIRMÉE À +0,4% EN SEPTEMBRE SUR UN AN

17 octobre - Le taux d'inflation annuel a augmenté à 0,4% en septembre dans la zone euro, après +0,2% en août, selon les données définitives publiées lundi par Eurostat qui confirment une première estimation.

Le renchérissement des loyers, du tabac et de la restauration ont contrebalancé la baisse des prix de l'essence et du gaz.

L'inflation de base, hors énergie et produits alimentaires non conditionnés, est ressortie pour sa part à 0,8% sur un an dans les 19 pays du bloc, là encore comme en première estimation, et au même rythme pour le cinquième mois d'affilée.

Hors énergie, alimentation, alcool et tabac, l'inflation s'est également maintenue à 0,8%.

Les prix de l'énergie ont augmenté de 1,0% sur un mois mais restent en repli de 3,0% sur un an.

Tableau

* L'EXCÉDENT COMMERCIAL PROGRESSE AU MOIS D'AOÛT

14 octobre - L'excédent commercial de la zone euro a atteint au mois d'août 18,4 milliards d'euros contre 11,2 milliards un an plus tôt, a annoncé vendredi Eurostat.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à un excédent de 15,3 milliards.

Sur un an, les exportations sont en hausse de 8% et les importations de 4%, en données non ajustées des variations saisonnières, précise Eurostat.

Tableau:

* LA HAUSSE D'AOÛT DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE COMPENSE LA BAISSE DE JUILLET

12 octobre - La production industrielle a augmenté un peu plus que prévu en août, d'un mois sur l'autre, compensant intégralement le recul de ce mois-là, a annoncé Eurostat mercredi.

La production a augmenté de 1,6% mensuel en août et de 1,8% annuellement. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient des pourcentages respectifs de 1,5% et 1,1%.

La production avait baissé de 0,7% en juillet d'un mois sur l'autre (1,1% en première estimation). Cela fait six mois que les pertes d'un mois donné sont suivis de gains le mois suivant.

La hausse la plus forte revient aux biens de consommation durable (+4,3%), suivis des biens d'équipement (+3,5%). La production d'énergie a augmenté de 3,3% et celle de biens intermédiaires de 1,4%.

Tableau:

* LA ZONE EURO A SURMONTÉ LE CHOC DU BREXIT, SIGNALE L'INDICE SENTIX

10 octobre - Le moral des investisseurs et des analystes de la zone euro s'est encore amélioré en octobre et il semble donc que la région a surmonté le choc du vote en faveur de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, montre lundi l'enquête mensuelle de l'institut allemand Sentix.

Son indice de confiance a atteint 8,5 contre 5,6 en septembre alors que les économistes interrogés par Reuters le prévoyaient en moyenne à 6,3.

"L'économie de la zone euro a dorénavant, d'après les investisseurs, surmonté le choc induit par le Brexit", explique Sentix dans un communiqué. "Pour autant, l'économie ne suit qu'une trajectoire de reprise modérée".

Les sous-indices de l'évaluation par les investisseurs de la situation actuelle et de leurs anticipations pour l'avenir ont également monté.

L'indice suivant plus particulièrement l'Allemagne a été de 27,7 contre 19,5 en septembre, au plus haut depuis mai 2015.

Sentix a effectué son enquête auprès d'un millier d'investisseurs du 6 au 8 octobre.

* VENTES AU DÉTAIL EN RECUL DE 0,1% EN AOÛT, +0,6% ANNUEL

5 octobre - Les ventes au détail dans la zone euro ont diminué de 0,1% en août et leur hausse de juillet a été nettement moins marquée qu'estimé initialement, montrent les statistiques publiées mercredi par Eurostat.

Ces chiffres pourraient suggérer que le vote britannique pour la sortie de l'Union européenne le 23 juin a eu sur la consommation en zone euro un impact plus marqué qu'anticipé jusqu'à présent.

Les ventes au détail dans les 19 pays ayant adopté l'euro comme monnaie unique ont reculé de 0,1% en août, ramenant leur progression sur un an à 0,6%.

Cette baisse, la première depuis mars, est moins marquée qu'attendu par les économistes interrogés par Reuters, qui tablaient en moyenne sur -0,3%. Mais le consensus donnait une hausse de 1,5% en rythme annuel.

Les chiffres révisés de juillet montrent en outre une hausse de 0,3% seulement par rapport à juin, contre +1,1% annoncé initialement, et de 1,8% sur un an contre +2,9%.

Eurostat explique ces révisions par des chiffres moins solides qu'estimé en Allemagne et en France. Pour la France, ils donnent des ventes en baisse alors qu'elles avaient été annoncées en hausse dans un premier temps.

Le détail des statistiques pour la zone euro montre entre autres un recul de 0,4% des ventes d'alimentation, boissons et produits du tabac en août, et une diminution de 0,1% des dépenses de produits non-alimentaires.

Tableau

* BAISSE DE 0,2% DES PRIX PRODUCTEURS, -2,1% SUR UN AN

4 octobre - Les prix à la production sont retombés un peu plus nettement que prévu au mois d'août, montrent les données publiées mardi par Eurostat.

L'institut de la statistique de l'Union européenne précise que les prix à la production ont baissé de 0,2% d'un mois sur l'autre, alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient -0,1%. Sur un an ils ont reculé de 2,1%, comme prévu.

Les prix producteurs avaient augmenté de 0,3% en juillet, de 0,7% en juin et de 0,6% en mai, avec des baisses sur un an de, 2,6%, 3,1% et 3,8% respectivement.

Hors énergie, les prix à la production ont stagné sur un mois et ont baissé de 0,6% sur un an en août.

La chute des prix de l'énergie a tendance à s'atténuer et elle s'est établie à 6,0% sur un an en août (-0,8% par rapport à juillet) contre -7,7% en juillet.

Tableau

Les indicateurs de la zone euro en temps réel

Les indicateurs économiques publiés le mois dernier (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below