L'UE prolonge jusqu'au 6 mars son enquête sur LSE et D.Börse

vendredi 21 octobre 2016 13h50
 

BRUXELLES, 21 octobre (Reuters) - Les autorités européennes de la concurrence ont prolongé de trois semaines, jusqu'au 6 mars, la durée de l'enquête approfondie ouverte sur le projet de fusion à 28 milliards de dollars (25,7 milliards d'euros) entre Deutsche Börse et le London Stock Exchange, à la demande des deux entreprises de marché.

"Nous avons repoussé la clôture de l'enquête à la demande des parties", a déclaré le porte-parole de la Commission européenne Ricardo Cardoso.

Les autorités européennes de la concurrence ont prévenu le mois dernier les deux groupes que leur projet de fusion était susceptible d'avoir des conséquences sur la concurrence dans un grand nombre d'activités de marché.

LSE a mis en vente la branche française de sa filiale de compensation LCH.Clearnet, dans l'espoir d'apaiser les craintes des autorités européennes.

Euronext, opérateur notamment des Bourses de Paris, Bruxelles et Amsterdam, qui est opposé au projet de rapprochement entre Deutsche Börse et le LSE, a dit cette semaine être "l'acquéreur naturel" de LCH.Clearnet SA, mais pas à n'importe quel prix.

Deutsche Börse n'a pas souhaité faire de commentaire et le LSE n'était pas joignable dans l'immédiat.

(Foo Yun Chee et Huw Jones, Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand)