Mediaset-Vivendi a mis fin à un accord transitoire sur Premium

jeudi 20 octobre 2016 19h49
 

MILAN, 20 octobre (Reuters) - Vivendi a informé Mediaset dans une lettre qu'un accord de gestion transitoire de Mediaset Premium n'était plus valable, reconnaissant ainsi tacitement son existence jusqu'à ce jour, a annoncé jeudi le groupe de médias italien.

"La principale conséquence de cette lettre formelle est la reconnaissance implicite du contrat existant", a précisé Mediaset.

Les deux groupes sont en conflit depuis que Vivendi a remis en cause l'accord conclu au printemps en vue du rachat de 100% de Mediaset Premium, la filiale de télévision payante de Mediaset.

Mediaset a indiqué que la lettre de Vivendi, datée du 18 octobre, cherchait à prévenir de nouvelles difficultés alors que le conflit a perturbé la préparation des campagnes d'abonnement et de diffusion de football de Mediaset Premium.

Le comportement de Vivendi a "provoqué une paralysie organisationnelle de Mediaset Premium", a affirmé le groupe italien.

Mercredi, Vivendi a dit qu'une solution amicale n'était plus une priorité même si deux sources proches du dossier ont indiqué que le groupe de médias français restait ouvert à la conclusion d'un nouvel accord avec Mediaset.

L'action Mediaset a perdu jeudi 3,39% à la Bourse de Milan et la capitalisation du groupe a fondu de 19,5%, soit de 700 millions d'euros, depuis le changement d'avis de Vivendi en juillet.

Mediaset a demandé le 12 octobre à la justice italienne d'ordonner la saisie de 3,5% du capital de Vivendi dans le cadre du litige. La décision est attendue le 8 novembre. (Valentina Za, Véronique Tison pour le service français)