Le rendement du Bund a peut-être touché un plancher

mercredi 19 octobre 2016 16h39
 

* Les banques réajustent leurs prévisions

* Le sentiment envers les obligations devient négatif

* Graphique : les prévisions pour le rendement du 10 ans tmsnrt.rs/2ek8K0q

par Dhara Ranasinghe

LONDRES, 19 octobre (Reuters) - A en croire les ajustements des prévisions de plusieurs banques, les rendements obligataires allemands ont peut-être touché un plancher, les investisseurs ayant revu leurs scénarios pour l'évolution de l'inflation et des politiques monétaires des banques centrales.

Les nouvelles prévisions reflètent avant tout le sentiment que la Banque centrale européenne s'apprête à renoncer aux limites qu'elle s'était elle-même fixées pour ses rachats d'obligations. De nouveaux titres deviendront ainsi éligibles au QE, son programme d'assouplissement quantitatif, et la demande pour ceux actuellement rachetés baissera en conséquence.

Le Bund à 10 ans, référence du marché obligataire européen, a vu son rendement remonter d'environ 15 points de base depuis le début du mois sous l'effet conjugué de la baisse des "gilts" britanniques, de la hausse des cours du pétrole, des anticipations de hausse des taux aux Etats-Unis et de la crainte d'un ralentissement ("tapering") du QE de la BCE.

Après avoir touché des plus bas records à peine au-dessus de 1,25%, la mesure la plus suivie des anticipations d'inflation à long terme dans la zone euro a rebondi à 1,44%, encore à distance de l'objectif de la BCE d'un rythme d'un peu moins de 2% mais à son plus haut depuis le début juin.

Le rendement du Bund est parallèlement remonté à 0,02% , s'éloignant de son plus bas historique de -0,20% touché en juillet, quand les marchés avaient connu un accès de volatilité suite au vote britannique du 23 juin en faveur du Brexit.   Suite...