La voix des Simpsons attaque Vivendi en justice

mardi 18 octobre 2016 14h56
 

PARIS, 18 octobre (Reuters) - L'artiste américain Harry Shearer, qui a prêté sa voix à plusieurs personnages des "Simpsons", a annoncé mardi engager un recours pour fraude contre Vivendi à qui il réclame 125 millions de dollars (114 millions d'euros).

Le litige porte sur le film "This is Spinal Tap" dont Canal+, filiale de télévision de Vivendi, a acquis les droits en 1989.

Harry Shearer, qui a coécrit la bande sonore du film dans lequel il joue par ailleurs le rôle du bassiste, accuse Vivendi d'avoir minimisé dans ses comptes les droits d'auteur auxquels il pouvait prétendre.

"L'enjeu est simple : c'est celui du respect des droits d'auteur", déclare Harry Shearer dans un communiqué, estimant que son cas pourrait ne pas être isolé.

"J'espère que ce procès aidera à établir des procédures claires et loyales pour des méthodes comptables fiables et transparentes pour la rémunération des auteurs et des artistes, et cela pour toute l'industrie du spectacle", ajoute l'artiste.

Alors que le film a généré plusieurs millions de dollars de recettes diverses pour Vivendi et ses filiales, la part des recettes du merchandising revenant aux quatre créateurs a été estimée par Vivendi à 81 dollars pour la période allant de 1984 à 2006, affirme la plainte déposée par Harry Shearer devant un tribunal de Los Angeles.

Vivendi n'a pas souhaité faire de commentaire. (Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain, édité par Jean-Michel Bélot)