ECLAIRAGE-Les propositions de Clinton et Trump pour la santé

mardi 18 octobre 2016 17h04
 

par Caroline Humer et Emily Stephenson

NEW YORK/WASHINGTON, 18 octobre (Reuters) - En qualifiant de "folies" certains aspects de l'Obamacare, Bill Clinton a placé son épouse Hillary dans une situation délicate tout en fournissant des armes à son adversaire républicain.

Car Donald Trump, lui, s'est engagé à supprimer la réforme phare de Barack Obama.

Bill Clinton a souligné début octobre que si des millions d'Américains disposent aujourd'hui d'une assurance-santé, les petites entreprises et certaines familles sont toujours étranglées par la hausse des frais de santé.

Invité à préciser sa pensée, l'ancien locataire de la Maison blanche a expliqué avoir voulu plaider en faveur d'une amélioration de l'Obamacare.

Ses déclarations ne sont toutefois pas si absurdes.

Bill Clinton a en effet mis le doigt sur une réalité embarrassante : six ans après l'instauration de l'Obamacare et malgré les milliards de dollars dépensés, beaucoup d'Américains ne peuvent toujours pas s'offrir d'assurance-santé.

La hausse des frais de santé les préoccupe. Les adversaires de la réforme expliquent qu'elle n'a pas tenu ses promesses.

Aetna et United Healthcare, deux poids lourds du secteur, se sont d'ailleurs retirés des plateformes de ventes d'assurance-santé, principales innovations de l'Obamacare.   Suite...