Londres veut faire vite pour acheter des véhicules blindés-presse

dimanche 16 octobre 2016 16h39
 

LONDRES, 16 octobre (Reuters) - Le ministère de la Défense britannique veut accélérer la procédure d'achat à l'Allemagne de 800 véhicules blindés car il craint que la chute du sterling n'aboutisse à l'annulation de projets non encore confirmés, rapporte le Times samedi.

Le quotidien ajoute que cela reviendrait a priori à ne pas organiser d'appel d'offres.

Une porte-parole du ministère a dit qu'aucune décision n'avait encore été prise concernant l'achat de véhicules d'infanterie mécanisés.

"Notre démarche est d'organiser un appel d'offres concurrentiel chaque fois que cela est possible", a-t-elle ajouté.

Citant des sources de l'industrie de la défense, le Times écrit que l'achat d'une flotte de véhicules blindés produits par un consortium emmené par l'allemand Rheinmetall coûterait trois milliards de livres (3,3 milliards d'euros).

Depuis que la Grande-Bretagne a décidé, le 23 juin, de quitter l'Union européenne (UE), le sterling a perdu près de 20%.

(Estelle Shirbon, Wilfrid Exbrayat pour le service français)