Italie-Objectif d'un déficit de 2,3% du PIB en 2017 et non plus 2%

dimanche 16 octobre 2016 16h14
 

ROME, 16 octobre (Reuters) - L'Italie vise dorénavant un déficit budgétaire représentant 2,3% du PIB l'an prochain, et non plus 2%, a annoncé samedi le président du Conseil Matteo Renzi.

Pour cette année, l'objectif est d'un déficit budgétaire de 2,4% du PIB.

Ce nouvel objectif figure dans le projet de loi de Finances de 2017 adopté samedi en conseil des ministres et qui doit être à présent transmis à la Commission européenne (CE) avant d'être examiné par le Parlement qui doit se prononcer d'ici la fin de l'année.

Le président du Conseil Matteo Renzi doit composer à la fois avec la population, et éviter les mesures par trop impopulaires avant un référendum constitutionnel de décembre, et avec la CE qui exige une réduction du déficit budgétaire.

L'exécutif européen estime que, compte tenu d'une croissance économique faible, réduire le déficit est le seul moyen de freiner une dette publique qui a atteint le record de 133% du PIB, la plus élevée de la zone euro après la Grèce.

(Giuseppe Fonte, Wilfrid Exbrayat pour le service français)