LEAD 1-La Banque de Corée maintient ses prévisions, malgré Samsung

jeudi 13 octobre 2016 10h28
 

(actualisé avec précisions)

SEOUL, 13 octobre (Reuters) - La banque centrale de Corée du Sud a maintenu jeudi ses prévisions de croissance tout en reconnaissant que les déboires de Samsung Electronics faisaient peser quelques risques sur l'économie du pays.

Après avoir, comme attendu, laissé son taux directeur inchangé à 1,25%, une décision adoptée à l'unanimité, la Banque de Corée a précisé que la croissance de l'économie sud-coréenne devrait atteindre 2,7% cette année, conformément à la prévision présentée en juillet.

"La croissance du troisième trimestre semble avoir répondu à nos attentes et il semble qu'il ne sera pas très difficile d'atteindre notre objectif de croissance", a dit son gouverneur, Lee Ju-yeol, lors d'une conférence de presse.

La prévision de croissance pour l'an prochain a quant à elle été ramenée de 2,9% à 2,8%.

Lee a déclaré que la banque centrale avait besoin de temps pour évaluer l'impact économique de la décision de Samsung d'arrêter définitivement la commercialisation de son modèle de smartphone Galaxy Note 7.

Il a expliqué que les difficultés du géant de l'électronique avaient été intégrées dans la révision de la prévision de croissance 2017 mais que la banque centrale n'avait pas été en mesure de prendre en compte les toutes dernières annonces.

Un autre responsable de la banque centrale a fait valoir que Samsung fabriquait l'essentiel de ses smartphones hors de Corée du Sud.

"Nous ne pouvons pas dire que l'économie ne sera pas affectée parce que le Note 7 est un téléphone haut de gamme et que certains composants peuvent avoir été fabriqués dans le pays, mais nous ne pensons pas que cela freinera la croissance du produit intérieur brut", a dit ce responsable. (Christine Kim et Cynthia Kim; Marc Angrand et Patrick Vignal pour le service français)