RPT-La BCE pourrait discuter d'ajustements du QE-sources

jeudi 13 octobre 2016 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche diffusée mercredi soir)

FRANCFORT, 12 octobre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) pourrait débattre la semaine prochaine de modifications techniques à apporter à son programme de rachat d'actifs mais elle devrait renvoyer une décision à sa réunion de décembre, au cours de laquelle il sera aussi question de la prolongation du programme, a-t-on appris auprès de sources proches des délibérations.

Parmi les propositions de compromis pourrait figurer un assouplissement partiel et temporaire de la règle qui contraint la BCE à moduler ses rachats d'obligations souveraines en fonction du poids de chaque Etat membre, ont précisé les sources.

Cela pourrait réduire les achats de dette allemande, au risque d'un nouveau conflit avec Berlin, qui ne veut pas voir l'institution subventionner des pays fortement endettés.

La BCE pourrait aussi acheter une quantité limitée d'obligations affichant un rendement inférieur à son taux des dépôts, ce qui est là encore exclu dans l'état actuel de son programme d'assouplissement quantitatif (QE), et acheter une part plus importante des émissions obligataires, ont ajouté les sources.

La banque centrale cherche en fait à s'assurer qu'elle pourra continuer à acheter chaque mois pour 80 milliards d'euros d'obligations sur les marchés sans prendre le risque de se heurter à une pénurie de titres respectant les conditions qu'elle s'est elle-même fixées, et ce y compris si elle prolonge ce programme au-delà de l'échéance initiale de mars prochain.

Le programme d'achats a été lancé en mars 2015 dans le cadre des mesures prises par l'institution de Francfort pour tenter de relancer le crédit, l'activité économique et l'inflation dans la zone euro.

DÉVIER DES RÈGLES SANS LES REMETTRE EN CAUSE   Suite...