General Motors investit dans l'auto-partage en Chine

mercredi 12 octobre 2016 17h03
 

PÉKIN, 12 octobre (Reuters) - General Motors, qui tente de se réinventer en tant que fournisseur de solutions de mobilité, a réalisé son premier investissement dans une entreprise chinoise spécialisée dans le partage de voitures.

Une porte-parole du constructeur automobile américain a refusé de dévoiler le montant de cet investissement dans Yi Wei Xing (Pékin) Technology, qui a développé Feezu, une application de location de voitures et de covoiturage.

"Cette coopération est très importante pour notre groupe pour explorer le marché de la conduite partagée en Chine", a-t-elle dit mardi à Reuters.

"C'est le premier investissement de GM dans une jeune pousse dédiée à la mobilité urbaine en Chine", a-t-elle ajouté

GM "regarde notre travail en Chine et les opportunités la-bas, et Yi Wei Xing est un pas dans cette direction", a dit mercredi Vijay Iyer, porte-parole de GM pour le service de partage automobile Maven, basé à Détroit.

"La manière dont tout cela va évoluer est dans une phase exploratoire" a-t-il dit.

General Motors et d'autres constructeurs tentent de prendre vite pied sur le marché du covoiturage et du partage automobile, considéré comme une menace pour leurs activités traditionnelles, en s'alliant avec des entreprises de nouvelles technologies.

Cette année, GM a investi 500 millions de dollars dans son compatriote Lyft, spécialiste de la réservation de voitures avec chauffeur. Le japonais Toyota de son côté à noué un partenariat avec Uber et l'allemand Volkswagen s'est associé à l'israélien Gett. (Jake Spring et Bernie Woodall à Détroit; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)