Wall Street recule après le mauvais coup d'envoi d'Alcoa

mardi 11 octobre 2016 15h44
 

NEW YORK, 11 octobre (Reuters) - Wall Street a débuté mardi en légère baisse, pénalisée par Alcoa, qui a ouvert le bal d'une nouvelle saison de résultats trimestriels en annonçant un bénéfice inférieur aux attentes.

L'indice Dow Jones perd 50,33 points, soit 0,27%, à 18.278,71 quelques minutes après l'ouverture. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,33% à 2.156,48 et le Nasdaq Composite cède 0,27% à 5.315,66.

Alcoa baisse de plus de 7% à 29,26 dollars dans les premiers échanges. Le producteur d'aluminium a fait état d'un bénéfice par action à 32 cents alors que les analystes anticipaient en moyenne 35 cents.

Les bénéfices du troisième trimestre des sociétés du S&P-500 devraient baisser de 0,7% en moyenne, selon les données Thomson Reuters.

Les résultats devraient alimenter la volatilité d'un marché déjà nerveux en raison de l'approche de l'élection présidentielle du 8 novembre et de la forte probabilité d'un resserrement monétaire avant la fin de l'année.

Les investisseurs évaluent désormais à 80% la probabilité d'une hausse des taux en décembre, selon le baromètre FedWatch de CME Group, ce qui explique en partie pourquoi le dollar s'apprécie de 0,3% face à un panier de devises de référence.

Les cours du pétrole, qui ont touché lundi un pic d'un an, sont repartis à la baisse sur des doutes des investisseurs concernant l'efficacité d'un éventuel accord en vue de limiter la production.

Wall Street a terminé lundi dans le vert, portée par le pétrole mais aussi par l'action Apple, qui a bondi grâce aux malheurs de son concurrent Samsung Electronics et gagne encore mardi plus de 2%.

Samsung a annoncé l'arrêt définitif des ventes du Galaxy Note 7, moins de deux mois après le lancement de ce téléphone mobile haut de gamme qui a fait l'objet d'un rappel massif et terni l'image de marque du géant sud-coréen.   Suite...