Deutsche Bank est désormais forcée de repenser sa réorganisation

lundi 10 octobre 2016 18h35
 

* Les réductions d'effectifs et les cessions se font attendre

* Les autorités et les investisseurs s'impatientent

* L'amende américaine accroît la pression sur la direction

par Arno Schuetze et Kathrin Jones

FRANCFORT, 10 octobre (Reuters) - Alors que le groupe est menacé d'une très lourde amende aux Etats-Unis, les dirigeants de Deutsche Bank sont en train de réévaluer certains volets du plan stratégique présenté il y a un an mais dont la mise en oeuvre se fait attendre, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

La réorganisation dévoilée en octobre 2015 par John Cryan, président du directoire alors en poste depuis quelques mois seulement, vise à réduire les coûts en diminuant les effectifs et en cédant certaines activités non-stratégiques.

Mais un an plus tard, les effectifs sont pratiquement inchangés et le futur modèle économique de la première banque allemande reste flou, laissant un sentiment d'inachevé qui irrite certains actionnaires et force l'équipe dirigeante à chercher de nouvelles solutions.

"Il y aura des modifications, qui seront probablement décidées pendant ce trimestre", a dit une source. "Elles concerneront des domaines dans lesquels la banque ne gagne pas d'argent."

Fait inhabituel, la semaine dernière, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, est allée jusqu'à s'interroger publiquement sur le modèle économique de Deutsche Bank en l'exhortant à "décider quelle taille elle veut avoir".   Suite...