BOURSE-Ingenico baisse, devra faire des choix difficiles selon Barclays

lundi 10 octobre 2016 11h07
 

PARIS, 10 octobre (Reuters) - L'action Ingenico affiche l'un des reculs les plus marqués de l'indice SBF 120 lundi matin à Paris après que Barclays a abaissé son conseil sur la valeur pour tenir compte d'un environnement de marché moins porteur et de choix stratégiques difficiles à venir pour le spécialiste des terminaux de paiement.

Le broker estime qu'Ingenico devra faire des choix stratégiques difficiles s'il veut atteindre ses objectifs 2020 et passe de surpondérer à pondération en ligne sur le titre, tout en réduisant de 33% son objectif de cours, à 80 euros contre 120 euros précédemment.

Dans le cadre de son plan stratégique présenté en mars, Ingenico a dit compter sur une croissance moyenne d'environ 15% dans les services de paiement, dont un rythme de l'ordre de 17% pour les paiements en ligne, et sur une progression moins soutenue d'environ 8% à 9% dans les terminaux de paiement.

Barclays, qui réduit son estimation de bénéfice par action de 16% pour 2017-2018, souligne notamment dans une note que la pression sur les prix devrait augmenter dans les terminaux de paiement, dont la croissance devrait être moindre qu'attendu. Il table sur une croissance en volume de cette activité proche mais inférieure à 10% (high-single-digit) mais seulement autour de 5% (midsingle-digit) pour le chiffre d'affaires.

Barclays s'interroge aussi sur le positionnement stratégique d'Ingenico dans les services de paiement, la compétition grandissante pour être un fournisseur omnicanal de stature mondiale augmentant la nécessité de se différencier de ses concurrents.

Pour atteindre son objectif dans les paiements en ligne, le groupe devra accélérer dans les innovations, soit via sa R&D soit via des acquisitions, écrit l'intermédiaire.

A 10h55, le titre Ingenico perd 3,83% à 70,04 euros et se retrouve à ses plus bas de deux ans, dans des volumes étoffés (68,8% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext). Le SBF 120 cède 0,3%.

Ingenico a abaissé le mois dernier ses objectifs financiers pour 2016, pénalisé par un recul de son marché aux Etats-Unis et par la persistance de conditions économiques difficiles au Brésil.

(Dominique Rodriguez, édité par Marc Joanny)