USA 2016-Les marchés penchent encore plus en faveur de Clinton

lundi 10 octobre 2016 04h13
 

NEW YORK, 10 octobre (Reuters) - La vive polémique suscitée par la publication d'une vidéo où l'on entend le candidat républicain à la Maison blanche Donald Trump tenir des propos obscènes sur les femmes a conforté le sentiment des marchés financiers américains que sa rivale Hillary Clinton va remporter le scrutin du 8 novembre.

Le renforcement d'une telle hypothèse est plutôt considéré comme une bonne chose pour les marchés actions étant donné que l'ancienne secrétaire d'Etat incarne une continuité par rapport à la politique menée par Barack Obama, l'actuel occupant de la Maison blanche.

En revanche, une éventuelle victoire de Donald Trump, avec notamment sa volonté de remettre en cause bon nombre de traités commerciaux et d'alliances militaires, est vue par les investisseurs comme un saut dans l'inconnu.

Les deux candidats ont entamé leur deuxième débat présidentiel. A la suite du premier débat, qui a eu lieu le 27 septembre, Wall Street avait gagné du terrain en raison de la perception qu'Hillary Clinton l'avait emporté.

Dès le début de ce deuxième débat, qui a commencé peu après 01h00 GMT, Donald Trump s'est une nouvelle fois excusé pour les propos obscènes tenus à l'égard des femmes, le candidat républicain à la Maison blanche tentant de remettre sa campagne en selle après le coup de tonnerre provoqué par ces propos.

Une vingtaine de personnalités politiques du Grand Old Party (GOP) ont retiré leur soutien au promoteur new-yorkais après la diffusion vendredi d'une vidéo tournée en 2005 dans laquelle il profère des propos machistes et grossiers au sujet des femmes.

Le peso mexicain, considéré comme le "thermomètre Trump", progressait de plus 1,4% et les futures sur l'indice S&P 500 sont en hausse de 0,3%.

"C'est une réaction positive (pour les actions) et c'est en ligne avec ce que les intervenants de marché ont inscrit dans les cours, à savoir que Clinton va gagner et c'est une bonne nouvelle", a déclaré Hugh Johnson, chargé des investissements chez Hugj Johnson Advisors LLC. (Caroline Valetkevitch, Benoît Van Overstraeten pour le service français)