L'enquête interne de VW sur le Dieselgate dédouane Müller-presse

dimanche 9 octobre 2016 14h11
 

FRANCFORT, 9 octobre (Reuters) - Matthias MÜller, l'actuel président du directoire de Volkswagen, n'avait pas connaissance du trucage de logiciels qui a permis au constructeur de contourner des tests anti-pollution, rapporte le journal Bild am Sonntag en citant des conclusions de Jones Day, le cabinet d'avocats américain chargé de mener une enquête interne sur l'affaire.

Matthias Müller a découvert l'existence du logiciel truqueur le 18 septembre 2015, quand les autorités américaines ont révélé la manipulation à l'origine du scandale dit du "Dieselgate", précise le journal dominical.

Celui qui était alors président du directoire de Porsche, la division de voitures de sports de VW, a été promu une semaine plus tard, le 25 septembre, à la tête du groupe en remplacement de Martin Winterkorn, démissionnaire.

Un porte-parole de VW a dit s'abstenir de tout commentaire sur une enquête de justice en cours. (Edward Taylor, Véronique Tison pour le service français)