Mis en minorité, le chef du Parti socialiste espagnol a démissionné

samedi 1 octobre 2016 20h40
 

MADRID, 1er octobre (Reuters) - Le secrétaire général du Parti socialiste espagnol (PSOE), Pedro Sanchez, a démissionné samedi soir après avoir été mis en minorité par le comité fédéral du parti, a confirmé à Reuters une source socialiste.

Les quelque 300 membres du comité fédéral, qui fonctionne comme une sorte de parlement, s'étaient réunis samedi pour trancher le dilemme sur l'attitude à adopter au Parlement, où le président du gouvernement sortant, le conservateur Mariano Rajoy, tente de former un gouvernement minoritaire.

Si les députés socialistes s'abstiennent, Rajoy pourra le faire. Mais Sanchez excluait pour sa part de permettre au chef de la droite conservatrice, qu'il accuse de corruption, de se maintenir au pouvoir et avait laissé entendre vendredi qu'il pourrait se retirer si le comité fédéral du parti le désavouait. (Blanca Rodriguez; Henri-Pierre André pour le service français)