Mitsubishi reprend ses ventes, suspendues après des trucages

vendredi 30 septembre 2016 16h27
 

30 septembre (Reuters) - Mitsubishi Motors a annoncé vendredi qu'il allait reprendre le 1er octobre la commercialisation au Japon de huit modèles dont la vente était suspendue, après avoir corrigé la sous-estimation de leur consommation de carburant.

Le sixième constructeur automobile japonais a reconnu ces derniers mois avoir falsifié les données de consommation de 12 de ses modèles de voitures, un scandale qui a porté un sérieux coup à la réputation du groupe.

L'affaire a fait chuter son cours de Bourse et l'a contraint à demander le soutien financier de Nissan, auquel il était déjà lié par un partenariat industriel.

Nissan a ainsi acquis 34% du capital pour environ 1,9 milliard d'euros, prenant de fait le contrôle de son concurrent et partenaire.

Le Japon est le cinquième marché de Mitsubishi, qui y a réalisé environ 10% de ses ventes sur l'exercice fiscal 2015-2016. (Maki Shiraki et Naomi Tajitsu, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)