Brevets-Bosch poursuit le sud-coréen Mando aux USA

vendredi 30 septembre 2016 12h21
 

SEOUL, 30 septembre (Reuters) - L'équipementier automobile Robert Bosch a porté plainte aux Etats-Unis contre son homologue sud-coréen Mando qu'il accuse d'avoir enfreint quatre brevets.

Mando, deuxième équipementier automobile coréen derrière Hyundai Mobis, juge cette plainte sans fondement et se promet d'y répliquer énergiquement pour clore l'affaire le plus vite possible.

Son action a chuté de 13% vendredi, à un plus bas de plus de deux mois, à la suite du dépôt de la plainte jeudi.

Bosch réclame des dommages et intérêts non précisés et explique dans sa plainte qu'il continuera de subir des "dégats irréparables" tant que l'affaire ne sera pas réglée.

Mando a deux usines aux Etats-Unis, en Alabama et en Géorgie, qui fournissent Hyundai Motor et General Motors.

Le groupe coréen fournit aussi des composants pour la Model S de Tesla Motors et, avait rapporté Reuters en mai, discute avec ce dernier pour la future Model 3. (Hyunjoo Jin, Wilfrid Exbrayat pour le service français)