Bullard (Fed) penche pour une hausse de taux en décembre

vendredi 30 septembre 2016 00h30
 

ST LOUIS, 30 septembre (Reuters) - Une hausse de taux en décembre constitue maintenant le "scénario de base" de la Réserve fédérale mais au-delà il lui faudra agir à un rythme "imperceptible", a déclaré jeudi James Bullard, le président de l'antenne de St. Louis de la banque centrale.

Bullard, qui dispose d'un droit de vote cette année aux réunions de comité de politique monétaire de la Fed (Fomc), fait partie des 14 membres de cette instance, sur un total de 17, qui anticipent une hausse de taux avant la fin de l'année.

Même si un resserrement monétaire peut être théoriquement décidé à toutes les réunions de la Fed, une telle éventualité est peu probable à la réunion de novembre puisqu'elle ne sera pas suivie d'une conférence de presse de Janet Yellen, la présidente de l'institution, a dit James Bullard à Reuters.

"Beaucoup de membres (du Fomc) souhaitent relever le taux directeur avant la fin de l'année. A ce stade, on peut parler de scénario de base", a-t-il affirmé. "Dans les faits, on s'abstient généralement de bouger les taux aux réunions qui ne sont pas suivies d'une conférence de presse (...) Cela ne laisse plus qu'une possibilité".

Bullard, considéré jadis comme un "faucon" au sein de la Fed, se montre beaucoup plus mesuré pour la suite des événements, estimant que la banque centrale devra faire preuve de patience jusqu'à une évolution sensible sur le front de la productivité, de la croissance ou de l'inflation.

Cela laisserait le taux des fed funds entre 0,5 et 0,75%, bien loin du niveau de 2,9% que ses collègues du Fomc jugent approprié sur le long terme.

"Si on relève le taux une fois par an, on ne peut pas parler d'une normalisation des taux d'intérêt. Ce n'est rien dans le monde de la macro-économie. C'est une évolution lente au point d'être imperceptible", a-t-il ajouté alors qu'il était interrogé en marge d'une conférence bancaire à St. Louis. (Howard Schneider, Véronique Tison pour le service français)