Wall Street ouvre en très léger repli, Pepsico en hausse

jeudi 29 septembre 2016 15h51
 

NEW YORK, 29 septembre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en très léger recul jeudi, alors que les cours du pétrole refluent et que les investisseurs digèrent les derniers indicateurs en attendant un discours de la présidente de la Réserve fédérale.

L'indice Dow Jones perd 0,05% à 18.330,34 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,15% à 2.168,14 points et le Nasdaq Composite cède 0,18% à 5.308,88 points.

Wall Street avait effacé ses pertes mercredi en fin de séance après l'annonce inattendue d'un accord au sein de l'Opep en vue de stabiliser le marché, qui a dopé les cours de brut.

La croissance de l'économie américaine au deuxième trimestre a été un peu moins faible qu'estimé initialement et les inscriptions au chômage ont augmenté moins fortement que prévu la semaine dernière.

Le investisseurs attendent encore les promesses de ventes immobilières du mois d'août, à 14h00 GMT.

Mais ils seront surtout attentifs aux propos de Janet Yellen, qui seront tenus lors d'une conférence sur les banques et l'économie, guettant toute indication sur le calendrier de la prochaine hausse des taux.

Le président de la Fed d'Atlanta Dennis Lockhart a dit avoir soutenu la décision de la banque centrale de ne pas modifier ses taux à sa réunion de la semaine dernière, en attendant de nouvelles preuves que l'économie progresse vers ses objectifs de plein-emploi et d'inflation de 2%.

Aux valeurs, Pepsico gagne plus de 2% après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé sa prévision de bénéfice annuel.

Ebay progresse de 3,2%. Deutsche Bank a relevé sa recommandation pour passer à l'achat sur la valeur.   Suite...