Afrique du Sud-Perquisitions dans plusieurs compagnies maritimes

mercredi 28 septembre 2016 12h27
 

JOHANNESBURG, 28 septembre (Reuters) - Six des plus grandes compagnies maritimes mondiales ont fait l'objet mercredi de perquisitions par les autorités sud-africaines, qui les soupçonnent d'entente sur les tarifs du fret transporté entre l'Asie et l'Afrique du Sud.

Sont concernées les filiales locales du danois Maersk , du portugais Mediterranean Shipping Company, du français CMA CGM, de l'allemand Hamburg Sud, du singapourien Pacific International Line, ainsi que Safmarine, autre filiale de Maersk, a précisé la Commission de la concurrence sud-africaine dans un communiqué.

"Tout cartel des compagnies maritimes dans cette région se traduit par une hausse des prix du transport de fret", a dit le commissaire à la concurrence Tembinkosi Bonakele. "De tels cartels ont pour effet d'entraver fortement la croissance économique de la région".

La Commission européenne a accepté en juillet une proposition de 14 grands transporteurs maritimes visant à modifier leur méthode de tarification afin de mettre fin à une enquête de cinq ans sur des soupçons de pratiques anticoncurrentielles. (Joe Brock, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)