** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 28 septembre 2016 08h04
 

PARIS, 28 septembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sur une note stable mercredi à l'ouverture, les inquiétudes sur le secteur bancaire européen et la faiblesse des cours du pétrole limitent l'appétit des investisseurs pour le risque.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à trois points à l'ouverture, le Dax à Francfort 11 points et le FTSE à Londres deux points.

La Bourse de Tokyo perd 1,31% en clôture en raison notamment du rebond du yen face au dollar après un bref repli de la devise japonaise, traditionnelle valeur refuge, la veille à la suite de la bonne performance d' Hillary Clinton en débat face à Donald Trump qui a rassuré les investisseurs mondiaux.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) recule légèrement, de 0,13%, à ce stade.

Les marchés asiatiques avaient gagné du terrain mardi, portés par un sentiment de soulagement après le débat Clinton/Trump, mais les inquiétudes sur le système bancaire européen en général et sur Deutsche Bank en particulier, à qui la justice américaine réclame une énorme amende, l'ont rapidement emporté.

Wall Street a rebondi mardi après deux séances de baisse, revigorée par une amélioration inattendue du moral des consommateurs américains et une série de relèvements d'objectif de cours sur les valeurs technologiques. Le sentiment qu'Hillary Clinton, dont une victoire serait perçue comme un gage de stabilité, a dominé son adversaire Donald Trump lors du premier débat télévisé avant l'élection présidentielle a aussi soutenu la tendance.

Le Dow Jones a pris 0,74%, le S&P-500 0,64% et le Nasdaq 0,92%.

L'attention du marché est focalisée maintenant sur les intervention du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi lors d'un débat sur "la situation actuelle de la zone euro" au Bundestag, à 13h30 GMT, et sur l'audition de la présidente de la Réserve fédérale américaine Janet Yellen par la commission des services financiers de la Chambre des représentants, à 14h00 GMT.

Sur le marché des changes, le yen flirte avec ses plus hauts d'un mois alors que l'euro recule dans l'inquiétude sur les banques européennes.   Suite...