L'opposition vénézuélienne appelle à manifester le 12 octobre

lundi 26 septembre 2016 20h10
 

par Daniel Kai et Girish Gupta

CARACAS, 26 septembre (Reuters) - L'opposition vénézuélienne a appelé lundi la population à descendre dans la rue pour réclamer l'organisation rapide d'un référendum révocatoire contre le président socialiste Nicolas Maduro.

La Commission électorale nationale du Venezuela a annoncé la semaine dernière que le référendum demandé par l'opposition pour destituer le président socialiste Nicolas Maduro pourrait avoir lieu au début de 2017 si les signatures d'un nombre suffisant de partisans du projet sont réunies.

Le calendrier du référendum a son importance : s'il est organisé cette année, et que Nicolas Maduro perd, comme le prévoient les sondages, de nouvelles élections seront organisées.

S'il est démis de ses fonctions l'année prochaine, son vice-président assurera l'intérim et maintiendra le Parti socialiste au pouvoir jusqu'à la prochaine élection présidentielle, fin 2018.

La coalition Unité démocratique (MUD) d'opposition a appelé lundi à l'organisation de manifestations quotidiennes contre les conditions "anticonstitutionnelles" fixées par la commission.

"Nous allons submerger les rues de tout le pays afin que le régime et ses agents électoraux sachent que le référendum sera organisé cette année", a déclaré le chef de file de la MUD, Jésus Torrealba devant des centaines de partisans.

La Commission électorale a exigé que 20% des électeurs de chacun des 23 Etats vénézuéliens signent la pétition sur l'organisation du référendum révocatoire pour que le processus se poursuive.

L'opposition juge que le seuil des 20% ne doit être atteint qu'à l'échelle nationale, ce qui représente 4 millions de signatures. (Daniel Kai et Girish Gupta; Nicolas Delame pour le service français)