La zone euro résiste bien malgré le vote pour le Brexit-Draghi

lundi 26 septembre 2016 16h44
 

FRANCFORT, 26 septembre (Reuters) - L'économie de la zone euro réagit bien à l'incertitude à l'échelle mondiale, notamment à la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne, même si les perspectives en termes de demande extérieure se sont dégradées, a dit lundi le président de la Banque centrale européenne (BCE).

"Les informations qui nous arrivent montrent que l'économie de la zone euro résiste à l'incertitude politique et globale, notamment après le résultat du référendum britannique", a déclaré Mario Draghi devant la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen à Bruxelles.

"Dans le même temps, l'affaiblissement significatif des perspectives de la demande étrangère depuis le mois de juin devrait freiner la croissance des exportations", a-t-il ajouté.

La BCE a laissé inchangé ses taux directeurs le 8 septembre lors de la dernière réunion de son conseil des gouverneurs, qui a décidé d'étudier d'éventuelles modifications à apporter aux règles qui régissent son programme de rachats d'actifs, sans pour autant confirmer sa possible extension que les intervenants de marché espéraient. (Francesco Canepa, Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)