Gestion-Actions japonaises et monétaire en vue avant Fed et BoJ-BAML

lundi 26 septembre 2016 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche diffusée vendredi)
    26 septembre (Reuters) - Les flux de souscription dans les
fonds d'investissement collectifs sur la semaine au 21 septembre
ont confirmé la prudence des investisseurs sur les marchés
actions et leur préférence pour la liquidité avant les réunions
de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et de
la Banque du Japon, montre une étude publiée vendredi par Bank
of America Merrill Lynch Global Research.
    Si les fonds obligataires ont enregistré des souscriptions
nettes à hauteur de 3,8 milliards de dollars (3,4 milliards
d'euros), ceux investis en actions ont subi des dégagements à
hauteur de 7,4 milliards de dollars tandis que les monétaires
ont engrangé 15,6 milliards de dollars, selon cette étude qui 
reprend des données d'EPFR Global, société de recherche
spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes
sociétés de gestion internationales.
    Les anticipations sur un possible relèvement des taux par la
Fed, qui se sont révélées infondées, ont pesé sur les flux vers
les fonds investis en actions émergentes, qui ont subi leurs
premiers rachats nets en douze semaines, à hauteur de 100
millions de dollars.
    Les fonds dédiés aux actions américaines ont connu les
retraits hebdomadaires nets les plus importants en douze
semaines avec 7,7 milliards de dollars de sorties nettes, ce qui
n'empêche pas Wall Street de continuer à flirter avec ses plus
hauts records. 
    Les fonds spécialisés sur les valeurs technologiques ont
même enregistré leurs souscriptions nettes les plus élevées sur
une semaine depuis novembre 2015 (900 millions de dollars) alors
que le Nasdaq a inscrit jeudi un nouveau plus haut historique en
séance. 
    Les investisseurs continuent de se désengager des actions
européennes, les fonds qui leur sont consacrés enregistrant une
trente-troisième semaine consécutive de sorties nettes pour un
montant de 1,8 milliard de dollars sur la période. 
    Les fonds en actions japonaises bénéficient toujours des
anticipations d'une poursuite de l'assouplissement de la
politique monétaire nipponne, entretenues par la Banque du
Japon, avec 4,2 milliards d'entrées nettes et les flux entrants
sur deux semaines les plus élevés depuis le mois de janvier. 
    Sur l'obligataire, les fonds investis en titres à haut
rendement ont subi une deuxième semaine consécutive de retraits
(1,2 milliard de dollars) mais ceux dédiés à la dette émergente
ont connu une douzième semaine consécutive d'entrées nettes (1,5
milliard de dollars) et ceux investis en obligations en
catégorie investissement ont attiré 2,8 milliards de dollars,
avec des entrées sur 28 des 29 dernières semaines. 
    Les entrées nettes sur les fonds spécialisés sur les
matières premières ont atteint 500 millions de dollars. 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                      Semaine au 21/09      2016
 Actions                    -7,4          -138,34
                                         
 Obligataires               +3,8          +157,89
                                         
 Monétaires                 +15,6         -114,94
                                         
 Matières premières         +0,5           +32,70
                                         
 
 (Marc Joanny, édité par Benoît van Overstraeten)