Le marché auto russe à deux mlns d'unités d'ici 4 à 5 ans-Avtovaz

vendredi 23 septembre 2016 15h08
 

TOGLIATTI, Russie, 23 septembre (Reuters) - Avtovaz , premier constructeur de voitures russe, voit le marché automobile retrouver un niveau de deux millions d'unités par an d'ici quatre à cinq ans, a dit à Reuters Nicolas Maure, directeur général de la filiale de Renault et de Nissan.

Pour l'année prochaine, il voit une stabilité par rapport à 2016 qui devrait, selon PricewaterhouseCoopers, voir le marché automobile tomber à 1,1 million d'unités, après des pics de plus de 2,5 millions sur les années 2011-2013.

L'effondrement du marché automobile russe ces dernières années, avec des ventes qui ont plongé de 36% en 2015 selon l'association professionnelle AEB, est la conséquence de la crise économique du pays provoquée à la fois par chute des cours du brut par rapport à leurs pics de mi-2014 et par les sanctions occidentales dans le dossier ukrainien.

"Nous pensons que le marché restera inchangé en 2017", a dit Nicolas Maure, lors de son premier grand entretien avec un média étranger depuis sa prise de fonction en avril. Auparavant, il dirigeait Dacia, la filiale roumaine de Renault.

"D'ici quatre à cinq années (...) nous voyons un marché qui pourrait repasser la barre des deux millions d'unités, à la faveur d'une reprise économique généralisée."

Avtovaz, qui détient quelque 20% du marché automobile russe, est le propriétaire de la marque Lada. Il fabrique également des véhicules Renault et Nissan dans le cadre d'accords de sous-traitance.

Ses principaux marchés à l'exportation sont les pays qui faisaient partie de l'ancienne Union soviétique ainsi que l'Egypte.

Mais ses ventes à l'internationales ont été affectées par le conflit en Ukraine et par une hausse des tarifs sur les voitures importées au Kazakhstan.

Avtovaz a vendu 269.096 véhicules en 2015, total en recul de 31% par rapport à 2014. Il entend livrer quelque 260.000 voitures cette année.

Au début du mois, le constructeur, qui a subi une perte record l'année dernière, a présenté lundi un plan de recapitalisation à hauteur de 85 milliards de roubles (environ 1,1 milliard d'euros) pour faire face à ses engagements financiers. (Jack Stubbs et Gleb Stolyarov, Benoit Van Overstraeten pour le service français)