Clinton propose de taxer à 65% la succession des plus riches

jeudi 22 septembre 2016 23h27
 

WASHINGTON, 22 septembre (Reuters) - Hillary Clinton a proposé jeudi de taxer à 65% les successions supérieures à 500 millions de dollars pour une personne seule et à un milliard de dollars pour les couples.

Les droits de succession sont actuellement de 40% aux Etats-Unis pour les héritages supérieurs ou égaux à 5,45 millions de dollars, soit 0,2% des Américains selon les calculs du Center on Budget and Policy Priorities, un organisme non partisan.

Dans son programme actualisé, la candidate démocrate, qui a pris un virage à gauche pour tenter de rallier les électeurs de Bernie Sanders, propose de porter ce taux à 45% et d'abaisser le plancher de 5,45 à 3,5 millions de dollars.

Pour les héritages les plus importants, le taux serait porté à 65%, un taux conforme à la proposition que défendait son rival lors de la primaire démocrate.

"Hillary Clinton s'est engagée tout au long de sa campagne à financer les politiques progressistes que nous avons exposées", a expliqué Mike Shapiro, un de ses conseillers économiques.

Selon les calculs du Committee for a Responsible Federal Budget, un groupe non partisan qui travaille sur les questions budgétaires, cette nouvelle politique fiscale permettrait de dégager au total 260 milliards de dollars de recettes sur dix ans.

Donald Trump promet lui d'éliminer toute taxation sur les successions. (Emily Stephenson; Henri-Pierre André pour le service français)