Draghi (BCE) regrette les surcapacités bancaires en zone euro

jeudi 22 septembre 2016 15h55
 

FRANCFORT, 22 septembre (Reuters) - Les surcapacités dans le secteur financier pourraient être le principal handicap pour la rentabilité des banques alors qu'elles continuent de bénéficier de l'impact positif des taux d'intérêt bas, a déclaré jeudi Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE).

"Les surcapacités dans certains secteurs bancaires nationaux et l'intensité de la concurrence qui en découle exacerbent ces pressions sur les marges", a-t-il dit lors d'une conférence organisée par le Comité européen du risque systémique.

"De telles surcapacités signifient aussi que le secteur n'opère pas dans un cadre efficace, ce qui constitue l'une des explications au fait que les ratios d'exploitation restent élevés dans certains pays."

(Balazs Koranyi; Marc Angrand pour le service français)