Maersk se réorganise en scindant ses activités dans l'énergie

jeudi 22 septembre 2016 11h07
 

COPENHAGUE, 22 septembre (Reuters) - Le géant danois du transport maritime A.P. Moller Maersk a annoncé jeudi qu'il allait scinder ses activités dans l'énergie, touchées par la chute des cours du pétrole, pour se recentrer sur son coeur de métier.

"Séparer nos activités dans le transport et la logistique de celles liées au pétrole et à l'énergie pour en faire deux entités indépendantes permettra à chacune de se concentrer sur son marché", déclare le président du groupe, Michael Pram Rasmussen, dans un communiqué.

Le groupe plus que centenaire contrôlé par la famille Maersk, qui doit faire face en outre à la baisse des tarifs du fret, entend donner la priorité à ses activités d'armateur et de transporteur avec notamment Maersk Line, APM Terminals, Damco, Svitzer et Maersk Container Industry.

Le groupe se donne deux ans pour trouver des solutions pour ses activités liées au pétrole par le biais de coentreprises, de fusions ou d'introductions en Bourse, précise le communiqué.

Le secteur du transport maritime, qui souffre du ralentissement de l'activité mondiale, est en plein bouleversement avec de multiples fusions, à l'image du rachat par le français CMA CGM de la compagnie singapourienne Neptune Orient Lines (NOL), et la constitution d'alliances entre des acteurs européens et asiatiques.

Le titre Maersk, qui a pris 20% depuis le mois de juin sur des anticipations d'une nouvelle stratégie, gagne 0,91% à 9.990 couronnes danoises en Bourse de Copenhague vers 09h05 GMT.

(Jacob Gronholt-Pedersen et Annabella PultzNielsen, Patrick Vignal pour le service français,édité par Marc Joanny)